atelier-4-polen-anne-charoze

Anne Charozé, designer céramiste

La petite histoire…

Une enfance heureuse en pleine campagne normande, au milieu des odeurs de cire et de miel, des ruches d’un père apiculteur dont les abeilles bourdonnent, s’affairent, et la terre brune que l’on malaxe, que l’on étire, et qui prend forme sur le tour d’une mère céramiste.

Être dehors, jouer avec la nature – branches, herbes, terre, sable, en faire des monticules, des tunnels, jouer avec la cire d’abeilles qui dégouline, caresser les premières fleurs et respirer les premiers pollens… 

Temps suspendu et précieux. Un univers qui a façonné mon regard et mon travail.

Cinq années de formation dans les arts plastiques à Lille m’ont conduite vers la conception et la mise en place d’expositions d’art contemporain, créations in situ dans des lieux atypiques.

Puis, l’envie de revenir à l’essentiel : se reconnecter à la création, au geste et à la matière.

Retrouver ce rapport simple à la nature, cette liberté de l’enfance, le jeu, le plaisir, des sensations. L’envie de reconstruire des châteaux de sable d’une certaine façon.

Commence alors l’aventure POLËN début 2018 en Normandie avec l’envie de créer et de fabriquer des luminaires et objets de décoration.

Des pièces dont le design puise ses racines dans l’univers apicole familial, mais pas seulement. Des formes nourries par la nature, l’émerveillement pour le nid, le cocon, le refuge ; pour la lumière et l’architecture aussi.

L’habitat comme fil conducteur.

Le premier modèle – la lampe en osier Nid d’amour, qui a inspiré le logo – reprend la forme d’une ruche ancienne. Les modèles suivants ont été réalisés en céramique – grès et porcelaine – à la main, par moulage ou estampage, avec l’envie de faire entrer la nature à l’intérieur du foyer.

Des formes et matières brutes, sans artifice, la plupart du temps sans émaillage, qui intriguent, donnent envie de toucher – la lampe Loona et sa surface veloutée, les piquants des Oursins… Envie de sentir aussi, comme pour la pièce Wood au parfum de cire d’abeilles. 

Des pièces réalisées en petites séries, parfois en pièce unique, à l’atelier pour la céramique ou confectionnées par des amis vanniers pour les lampes en osier.

Une rencontre entre l’artisanat et l’art, entre l’objet précieux et fragile et un côté plus sauvage.

Des univers qui se croisent, s’interpellent, parfois bruts, souvent poétiques.

Une démarche éco-responsable

Toutes mes pièces en céramique sont conçues et fabriquées à l’atelier, dans le Calvados.
L’emploi de matériaux naturels et durables est privilégié.
Le grès noir utilisé est produit localement dans le Calvados et mes terres sont recyclées par mes soins.
Je fais le choix de la proximité afin de soutenir les fabricants de terres locaux, de limiter mon impact environnemental et de favoriser des conditions de travail humaines et responsables.

atelier-1-polen

© Maurice Pellet

atelier-2-polen
atelier-3-polen
atelier-1-polen

Mes techniques de prédilection sont le modelage, le moulage et l’estampage.

« Il y a les pièces façonnées à la main, modelées une à une, des pièces uniques.

Le moulage quant à lui permet de réaliser des petites séries, des pièces fines, grâce à un moule en plâtre qui retiendra l’eau de la barbotine (ou pâte de coulage liquide) en ne gardant que la matière brute. Après avoir réalisé le modelage de la matrice en terre, on fabrique un moule en plâtre qui épousera parfaitement les lignes et la forme de cette pièce. Après plusieurs semaines de séchage, ce moule pourra être utilisé pour reproduire notre pièce initiale en coulant de la barbotine à l’intérieur.

L’estampage est également réalisé d’après un moule en plâtre fabriqué au préalable, mais au lieu d’utiliser de la barbotine, ce sont des plaques de terre étalées de façon régulière que l’on viendra appliquer dans le moule et qui seront lissées, découpées, pour épouser la forme du moule.

Une fois démoulées, ces pièces seront retravaillées à la main, parfois poncées, puis cuites une ou deux fois selon que l’on choisisse ou non de les émailler. Des cuissons à très haute température avoisinant généralement les 1280°. »

atelier-1-polen
atelier-1-polen
atelier-1-polen

Modèles déposés | © 2021, polën. Tous droits réservés.